Le problème à trois corps ; Liu Cixin

Une merveille de roman SF

Le problème à trois corps est un roman de Science-Fiction de l’écrivain chinois Liu Cixin. Il y est question de Révolution Culturelle, de recherche de vie extra-terrestre, de nanotechnologie, de mécanique Newtonienne, d’échelle de Kardachev, de grand filtre, de progrès sociaux, de déforestation etc

Quel beau programme !

Le récit s’étale sur quelques décennies, de 1967 à 2007. L’auteur nous balade d’époque en époque en nous distribuant des cartes, qui finissent petit à petit par former une intrigue des plus passionnantes.

Ce que j’ai aimé

Je suis assez attaché à une certaine crédibilité scientifique. J’accepte les postulats qui extrapolent l’état de la science, mais il faut cependant veiller à ce que tout reste cohérent durant l’ensemble du récit. Et ici, on a affaire à de la hard SF. On devine que le passé d’ingénieur de l’auteur a dû avoir une influence sur la manière très formelle et précise dont les concepts scientifiques sont intégrés au roman. Lorsqu’il est question d’intrication quantique et de protons intelligents, on devine la liberté prise par Liu Cixin sur ce sujet. On acceptera le postulat sans problème ; d’autant plus que la présence de ces robots espions sert en tout point l’intrigue.

Liu Cixin

Les contextes historiques et culturels sont assez bien dépeints. Les personnages sont riches, complexes et bien construits. On comprend les motivations inhérentes à chacune de leurs actions dont certaines plus que limites, sans pour autant les cautionner.

Pour terminer, je soulignerai le travail remarquable de traduction qui a été réalisé.

Ce que j’ai moins aimé

À vrai dire, pas grand chose. Certes, il y a eu ce moment un peu déstabilisant – et encore, peut-on vouloir à un livre d’avoir cet effet sur nous – où je ne savais plus vraiment si on était encore dans un cadre SF ou si on avait plongé dans le fantastique.

En bref

Liu Cixin a su m’embarquer dans une histoire passionnante, qui aborde un sujet qui compte beaucoup pour moi : la vie extraterrestre et les réflexions qui peuvent en découler.

Je suis resté évidemment sur ma faim, et j’ai été heureux d’apprendre que Le problème à trois corps ne soit que le premier ouvrage d’une trilogie qui comporte deux volets supplémentaires : La Forêt sombre et La Mort immortelle.

Merci encore à la personne très attentionnée qui m’a offert ce livre. De la bonne SF, empreinte de poésie. Et je vous donnerai le même conseil qui m’a été donné : ne lisez pas la quatrième 🙂

Lecture du livre : mai-juin 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *