Poésie ininterrompue

En vie

Si j’en ai besoin,
Est-ce que j’en ai envie ?
Besoin puis envie.

En chemin

Je m’envole au gré des tourments
et des vents.
Peu m’importe l’arrivée,
peu m’importe d’arriver.

Je suis en chemin.

Toxine

Si tu as besoin de moi pour une réponse, ne pose pas deux questions.

Si tu veux deux réponses, écoute la première réponse. Puis écoute la seconde réponse.

Si tu veux des problèmes, tu n’as besoin que de toi.

Quand viendra le perce-neige

Des histoires sont nées ici-bas.
Des histoires ont été oubliées.

Des histoires seront racontées; quand viendra le perce-neige.

1679

J’ai peur.
J’ai peur d’échapper à moi-même.
Pourtant. Je m’échappe déjà.

e

L’électron. N’est pas libre.

La plume et l’encrier

L’encre coule, déserte le lit et laisse les terres arides.

Les vallées se creusent. Les gorges se serrent et font jaillir les torrents larmoyants.

Silence.

Mais on ne retient pas. On contient.

Explosion.

Or

Ça brille
Est-ce que c’est de l’amour ?

C’est de l’amour. Est-ce que ça brille ?

Les temps sombrent

Quand est venu le trop plein
Je m’en suis remis au temps
Mais lorsqu’est venu le vide
Le temps s’en est allé, pour sombrer, s’abîmer

Dégénération

Sous couvert d’un humour qui se veut léger, pour volontairement laisser place au doute; vous justifiez votre malhonnêteté, votre intolérance, votre mépris de l’autre et votre haine contre la différence.

Sincèrement, avec arrogance, et sans élégance : mal à vous.

RSS