Une syzygie du cœur, du corps et de l'esprit

Journal d'un humain autodidacte

Ici, je cultive les paradoxes, j’affirme tout et surtout son contraire. Je sais et je ne sais pas, ou peut-être que je ne sais pas encore. Ici, viennent germer les idées qui meurent au crépuscule et qui renaissent les lendemains.

Précédemment, sur Terre

Frank

Je crois que je voulais être ton ami. Un soir, on s'est serré la main. Les autres te connaissaient déjà, mais pas moi. Tu riais et parlais avec eux. Tu...

Chamechaude sous la neige

Il y a quelques années j’avais pu poser mes pieds sur le point culminant du massif de la Chartreuse, j’en garde un doux souvenir qui sait me plonger dans un...

Sean Connery

Cela commence par un retweet, puis un autre, certains démentent l'information et crient à la fake news. Sur Wikipedia, rien n'a bougé. L'idée de la fake news eut été plaisante...

Le crépuscule des mondes

Voici un titre que j'emprunte à un des chapitres de Flou sentimental ; il évoque cependant tout autre chose dans le contexte de ce billet. À l'heure où je l'écris,...