Une syzygie du cœur, du corps et de l'esprit

Élémentaire

Une phrase qui commence sans majuscule, c’est comme une belle journée de printemps sans son joli lever de soleil.