L’écrin

Soir et matin.
L’âme contre ton sein,
Le cœur au creux de tes mains.
Reste au corps, le plus beau des écrins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *